Programme des JLRN

Nos engagements à Berne

  • Formation

La Suisse a la chance d’avoir un système de formation qui fonctionne. Un équilibre sain entre les écoles d’enseignement général et la formation duale doit être perpétué. Il s’agit de maintenir ce modèle qui fait notre succès et de le perfectionner en dialoguant avec les entreprises afin d’identifier les points qui permettront à la relève de trouver sa place dans le monde professionnel.

  1. Investir dans la matière première de la Suisse : la matière grise
  2. Permettre à chacun de choisir sa voie et de se former pour exercer un métier qui lui plaît
  3. Renforcer le dialogue entre les citoyens et les entreprises pour conserver une adéquation entre l’offre et la demande d’emplois
  • Économie

Le tissu économique du canton de Neuchâtel est fortement orienté sur les exportations. Nous avons besoin de frontières ouvertes et d’un personnel qualifié pour continuer à faire des produits de haute qualité. Pour nous, la meilleure politique sociale c’est une économie florissante qui donne du travail à chacun. Il s’agit de réduire la bureaucratie et les entraves au commerce.

  1. Promouvoir plus de liberté d’entreprendre, moins de bureaucratie
  2. Sauvegarder les accords bilatéraux
  3. Accentuer l’attractivité du canton pour attirer du personnel hautement qualifié
  • Environnement et climat

Les problèmes liés aux enjeux climatiques et environnementaux sont désormais au centre des préoccupations. Il est nécessaire d’y répondre par des actions concrètes et cohérentes. L’individu, par ses actes au quotidien, détient une grande partie de la réponse au problème. De manière générale, nous souhaitons des solutions ambitieuses au plan mondial. C’est avant tout à cette échelle que se réglera ce grand défi !

  1. Privilégier les incitations aux interdictions pour conserver l’une de nos valeurs fondamentales : la liberté individuelle
  2. Encourager la transparence des coûts pour renforcer le principe du pollueur-payeur
  3. Favoriser l’innovation, l’une des clés du succès de cet immense défi
  • Système de santé

Les coûts de la santé pèsent de plus en plus lourd dans le budget des ménages. L’augmentation continue des primes d’assurance-maladie doit être contenue rapidement.

  1. Responsabiliser les différents acteurs du domaine de la santé pour parvenir à une meilleure gestion des coûts
  2. Débarrasser le système des mauvais incitatifs
  • Égalité des sexes

Les différences qui subsistent entre les genres doivent être combattues et supprimées rapidement. Nous souhaitons que chaque être soit considéré en fonction de ses compétences et non de son genre. De ce fait, nous rejetons les quotas contraignants qui sont contre-productifs.

  1. Appliquer concrètement la loi sur l’égalité
  2. Renforcer la politique familiale en introduisant un congé parental et en accentuant la déduction des frais de garde
  3. Mettre la priorité sur une meilleure conciliation de la vie familiale et professionnelle
  • Prévoyance vieillesse

La jeune génération ne peut pas assumer la totalité de la facture engendrée par un système déséquilibré notamment par le vieillissement de la population et la faible natalité. Il faut rapidement prendre des mesures structurelles ambitieuses pour pérenniser l’ensemble du système sur le long terme.

  1. Augmenter l’âge de la retraite à 66 ans pour toutes et tous afin de garantir le financement de l’AVS
  2. Lier ensuite l’âge de la retraite à l’espérance de vie. On vit plus longtemps, on travaille plus longtemps
  3. Flexibiliser la possibilité de partir à la retraite : chacun doit pouvoir travailler plus longtemps

Votez compact, votez la liste JLRN le 20 octobre 2019 !

PLRN EF19_cartouche_noms_121x31.png

PLRN EF19_ann_LIB_230x320_CN_JLR-page-001

Tax independence day, enfin le Jour J pour le canton de Neuchâtel

Logo_JLRN.JPG

Communiqué de presse / Neuchâtel 7 avril 2018

Les Jeunes Libéraux Radicaux neuchâtelois (JLRN) se réjouissent, en ce samedi 7 avril 2018, de pouvoir fêter l’indépendance fiscale des citoyens du canton de Neuchâtel. Bon dernier du classement, le canton de Neuchâtel se doit de permettre à ses citoyens de gagner des places dans ce ranking, le plus rapidement possible, afin de mettre un terme à l’image d’enfer fiscal qui ne cesse d’être véhiculée dans les médias et qui décide, année après année, des habitants à aller s’établir ailleurs. Privant le canton d’un capital humain non négligeable.

Nous saluons la volonté du Conseil d’Etat de faire baisser la fiscalité dans le canton, tant pour les personnes physiques que morales. Cette démarche démontre que nos autorités se rendent compte de la situation difficile du canton et de la nécessité prioritaire de rétablir un lien de confiance avec la population neuchâteloise. Une gestion rigoureuse des deniers publics est évidemment une base indispensable pour cela. Nous espérons qu’il est désormais clair pour tout le monde que le canton souffre non pas d’un manque de recettes, mais d’un excès de dépenses.

Pour rappel, déterminé par Credit Suisse, le Tax Independance Day (Tax-I) désigne le jour auquel un contribuable a gagné l’argent nécessaire pour payer ses impôts et ses contributions sociales obligatoires (AVS, assurance chômage, etc.) pour l’année en cours. L’hypothèse de travail, c’est que ce citoyen témoin exerce une activité lucrative à partir du 1er janvier et consacre, dans un premier temps, l’intégralité de son revenu à l’acquittement de ses impôts.

 

Être JLRN c’est défendre ton avenir!
Nous nous tenons à votre disposition pour les éventuelles questions.

Pour les JLRN
Nicolas Jutzet / Président 079 841 55 05

Votation populaire du 10 juin 2018 – Prise de position des JLRN

Logo_JLRN.JPG

Neuchâtel, le 27 mars 2018

Communiqué de presse / Votation fédérale du dimanche 10 juin 2018

Les jeunes libéraux radicaux neuchâtelois (JLRN) prennent position au sujet des prochaines votations fédérales.

Tout d’abord, nous rejetons clairement l’initiative populaire «Monnaie pleine» qui remet en cause la stabilité financière et économique de notre pays. De plus, elle ne tient pas compte des nouvelles technologies et des alternatives qui existent aujourd’hui déjà, pour faire concurrence à la traditionnelle monnaie d’Etat.

Deuxième sujet, le référendum contre la loi fédérale du 29 septembre 2017 sur les jeux d’argent (LJAr). Les JLRN, qui participèrent activement à la récolte des signatures contre la nouvelle mouture, se réjouissent de voir le PLR Suisse, qui a décidé de dire non, par 202 voix contre 80 et 7 abstentions lors de son assemblée des délégués le 24 mars à Zoug, suivre la jeunesse sur cette thématique. Le refus de cette loi, qui contient des incohérences et des faiblesses rédhibitoires, ne remet pas en cause notre volonté de légiférer la branche. L’article constitutionnel, accepté par le peuple suisse à une très nette majorité, par 87 % des voix, ainsi que par la totalité des cantons, nous y oblige. Le 10 juin nous disons non à une loi protectionniste, car elle interdit l’offre étrangère en réservant un monopole indu aux indigènes, et introduit une censure sur internet qui ne saurait être tolérée. Nous devons éviter de créer un précédent fâcheux. Une fois refusée, il s’agira de reprendre les points positifs de l’actuelle proposition et d’en gommer les faiblesses. Ayons le courage de donner pour mission à nos parlementaires de faire une loi qui soit en adéquation avec les principes du PLR, liberté, innovation et cohésion.

Être JLRN c’est défendre ton avenir!

Nicolas Jutzet / Président des JLRN
079 841 55 05
Sophie Rohrer / Vice-président des JLRN 079 735 98 33